Gérer son temps c’est tout d’abord savoir dire « non », pourquoi ?
– d’abord pour ne pas passer pour une bonne poire
– ensuite pour être en accord avec soi même
– pour donner de la crédibilité à nos « oui »
– enfin pour se dégager du temps.
Mais savoir dire non, c’est souvent compliqué, l’idéal est de refuser sans dire « non »…
Pas facile n’est-ce pas ?
Alors comment faire?
Par exemple en utilisant le questionnement inductif…

Comments are closed.